web analytics

Archives mensuelles : février 2014

municipales-2014

Vendredi 14 mars 2014 à 20h à la salle des Associations de la Mairie de Manteyer, la liste MANTEYER NATURELLEMENT vous convie à une réunion publique. Vous y rencontrerez les colisitiers pour une présentation du programme préparé par MANTEYER NATURELLEMENT – construisons ensemble notre avenir.

 

Share Button

Notre village a une histoire, vraie, constituante, dont les échos résonnent encore entre les murs de nos hameaux. C’est de cette origine que nous vous proposons de partir pour réussir la transition nécessaire pour l’avenir de notre commune rurale et en faire un lieu du Bien-vivre ensemble après des années d’immobilisme.

 Des réformes territoriales nationales (découpage des cantons promulgué le 23 février au JO, répartition des compétences entre régions et départements qui devrait s’appliquer à partir du 1er janvier 2015) et européennes (réforme des fonds régionaux européens) vont se mettre en place dans les mois à venir. Nous avons donc besoin d’une transition démocratique pour dynamiser notre Volonté générale, défendre l’Intérêt général et pour prendre toute notre place dans la communauté de communes Buëch-Dévoluy. Or, les compétences de la CCBD ne cessent de grandir.

Il faudra aussi accompagner la transition de l’école de la Roche des Arnauds. Comme vous le savez, en septembre 2014, cette école où de nombreux jeunes Manteyards se rendent, mettra en place des nouveaux rythmes scolaires et des nouveaux programmes. Ce sont les élèves de maternelle qui entameront cette réforme des programmes. Nous devrons aider cette école, la présence d’un membre du Conseil Municipal à toutes les réunions (visite-conseils d’école) de cet établissement scolaire sera strictement respectée. Nous financerons les projets innovants de cette école pour les élèves Manteyards.

Enfin, c’est la transition énergétique et écologique qu’il faudra réussir. Nous vivons dans un milieu exceptionnel (entre Pelleautier, la Fressinouse, la Roche des Arnauds, Montmaur et Châteauneuf d’Oze) que nous ne pourrons continuer de contempler qu’en prenant conscience de notre responsabilité commune. Le village doit marcher dans le sens de l’histoire. Nous écologiserons l’économie locale notamment dans la création d’une salle communale répondant aux normes environnementales.

 Les solutions à ces défis existent pour conserver à Manteyer sa tranquillité, développer son Bien-vivre tout en donnant, aux hameaux et aux 170 foyers de la commune, les moyens d’habiter leur village. Il nous semble que c’est dans notre histoire que nous les trouverons, dans le bon sens qui a guidé et habite encore le cœur de nos hameaux.

La démocratie active

 Être élu, ce n’est pas seulement faire de la gestion, sinon des professionnels de la finance pourraient s’en charger. Être élu, c’est porter des projets, créer des possibilités, rassembler des énergies, être à l’écoute et savoir déléguer. Être maire à Manteyer, c’est s’entourer de 3 adjoints avec de véritables délégations.

 Mais les élus ne sont que des représentants du peuple et il s’agit de représenter tous les Manteyards. L’intelligence collective est souvent supérieure à la décision des experts et dans ce sens, la participation citoyenne est garante de l’Intérêt général, des solidarités et des échanges au sein du village. Des commissions seront mises en place avec l’appui des habitants dans tous les domaines impliquant la commune.

Il s’agit donc de trouver les outils pour permettre à chacun de participer, à son niveau et son envie, à la vie publique (commissions thématiques, assemblées citoyennes, compte-rendus de mandat, moyens d’informations permanentes, etc.). Un effort particulier devrait permettre aux jeunes du village d’être des acteurs importants de ce projet démocratique, eux qui n’ont pas été entendus depuis des années.

 Le rôle des associations est aussi un pilier essentiel de la solidarité et du dynamisme démocratique local. Elles doivent être accompagnées au mieux, sans impératifs de réussite mais avec le rappel permanent de l’Intérêt général et de la mise en œuvre de la volonté générale.

L’éducation

 Le travail avec l’école de La Roche des Arnauds doit être accentué pour permettre une transition réussie. 2014 va être le moment de la réforme des rythmes scolaires. Il ne s’agit pas de se substituer à l’État qui doit assumer sa charge éducative pour garder l’unité du territoire. Il s’agit d’offrir aux élèves les moyens de leur réussite, de leur ouverture sur le monde et sur la culture en proposant des animateurs formés pour les 3 heures hebdomadaires d’accompagnement culturel ou sportif. La réforme de l’Éducation Nationale va transférer une partie des charges sur les collectivités territoriales compétentes pour la semaine de 4,5 jours, mais les moyens suivront-ils ? La commune se devra d’y participer, l’avenir de notre commune passe par l’éducation de nos enfants.

Dans ce cadre, il est important que la future équipe municipale fasse des propositions, et entre autres, celles de permettre une éducation à l’action municipale et à la démocratie. Les enfants de notre village ont leur rôle à jouer.. Par un travail commun et la consultation des enseignants, nous verrons comment mettre en place un apprentissage et une éducation à la vie démocratique et municipale, mais aussi créer une assemblée intercommunale citoyenne des enfants dans laquelle seraient traités, discutés et proposés des projets en relation avec l’enfance.

 Mais c’est aussi l’éducation populaire qu’une municipalité doit encourager, en direction des jeunes et des adultes.

Communauté de communes Buëch-Dévoluy (CCBD)

 La troisième phase de la décentralisation (initiée il y a 30 ans déjà) qui s’annonce va avoir des répercussions sur notre commune. Une refonte des compétences et des pouvoirs va avoir lieu. Il nous faut expliquer la solidarité avec les municipalités des 11 autres communes sur les bases de l’Intérêt général. Il ne faut pas que nous rentrions en concurrence ni que nous nous ignorions. Il s’agit d’établir des coopérations porteuses de développement pour notre région entre la communauté d’agglomération de Gap et la communauté de communes du Haut-Buëch.

 Toutes ces volontés nécessitent d’avoir une présence beaucoup plus forte au sein de la communauté de communes qui passera de 22 à 31 conseillers communautaires. Manteyer demandera une vice-présidence pour un des adjoints. LE SIVU Céüze étant en sursis, notre station ne peut être dirigé par un élu d’une autre commune.

Entre 1979, année du premier syndicat intercommunal dans le Serrois, 2000, création de la CC2B et aujourd’hui, les compétences ont évolué. Désormais la CCBD s’occupe également des relais services publics, des crèches/haltes garderie, des services d’assainissement non collectif, des aides au maintien à domicile des personnes âgées ou dépendantes…. Nous ne connaissons pas toujours très bien ses compétences.

Nous défendrons l’idée que Les 7 529 habitants des 12 villages de la CCBD puissent, dans chaque mairie, dès le printemps une réunion publique pour présenter les compétences obligatoires, optionnelles et facultatives de notre com-com.

Vivre et bien-vivre ensemble à MANTEYER

 Notre objectif est d’enrichir notre Bien-vivre à Manteyer. Les prochaines élections municipales vont engager les 425 habitants de notre village dans un tournant que nous impose une prise de conscience des enjeux pour l’avenir. Tous les Peuples du monde comprennent cette urgence et l’avenir n’est pensable qu’en tenant compte de nos abus et de nos incohérences. La dette la plus lourde pour nos enfants sera la dette écologique si nous n’agissons pas localement. Ce virage devra aussi être celui d’une économie plus locale, plus proche, plus à l’écoute, donc plus humaine, moins désincarnée. Manteyer ne peut pas rater ce virage et le village ne parviendra pas à le prendre sans une équipe nouvelle qui en a pleinement conscience, qui construira un projet démocratique et qui aura les compétences pour le mettre en œuvre.

C‘est pourquoi ce projet se veut ouvert à chaque personne qui a la volonté de participer au Bien-vivre et au Bien-être de notre village.

Share Button

Ce texte fixe les grandes lignes du projet que nous voulons construire collectivement pour notre village. Chacun peut y participer à son niveau, le soutenir, apporter ses idées, venir nous rencontrer, porter le projet sur la liste qui se présentera aux élections, etc. Tout est ouvert. Notre démarche veut faire converger toutes les propositions qui permettront de redonner un nouveau souffle à Manteyer et qui se retrouvent dans l’esprit de ces pages. Notre idée de réunion citoyenne n’est qu’un début dans notre action de donner, redonner la parole aux habitants de notre commune.

Share Button

Hautes-Alpes : La Préfecture des Hautes-Alpes s’inquiète. A une semaine de la fin des dépôts de candidature, qui seront clôt au 6 mars 18h, peu de candidats se sont déclarés. Seules 1 423 candidatures ont été enregistrées. Une situation qui se produit dans toute la France et qui inquiète alors que les règles ont changé pour les municipales. A une semaine donc de la fin du délai pour se déclarer, seules 55% des communes de moins de 1 000 habitants ont des candidatures déposées. Sur les 150 communes, 68 n’enregistrent aucune candidature et 16 candidats présentent des dossiers insuffisants.

Pour les communes de plus de 1 000 habitants, 19 communes n’ont qu’une seule liste déclarée, et trois communes n’ont aucune liste. D’où l’inquiétude du Préfet des Hautes-Alpes qui rappelle que les règles ont changé cette année : il est désormais obligatoire de déposer un dossier de candidature pour toutes les communes quelques soit le nombre d’habitant. Les portes de la Préfectures seront fermées le 6 mars à 18h “et pas une minute de plus”, précise Pierre Besnard le Préfet des Hautes-Alpes.

Il est conseillé aux candidats de prendre rendez-vous en Préfecture à Gap ou en Sous-Préfecture à Briançon pour inscrire leur liste. Le mémento des candidats est disponible sur les sites Internet du ministère de l’Intérieur (www.interieur.gouv.fr) ou de la Préfecture (www.hautes-alpes.gouv.fr) ou à contacter le service des élections à la Préfecture (04 92 40 48 88 ou 04 92 40 48 89)

Share Button

Nous voici en route vers une aventure commune….pour laquelle tous ceux qui le souhaitent peuvent s’embarquer !

Nous espérons simplement que nous saurons être à l’écoute de tous ! Afin que chacun puisse être médiateur du  projet (ou des projets) qui lui tient (tiennent) à cœur !

Et que cette belle commune de Manteyer continue de prospérer dans la solidarité et la bonne humeur !

Share Button
Rechercher
Compteur de visite
Mes Statistiques
Calendrier
février 2014
L M M J V S D
    Mar »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728