web analytics

Archives quotidiennes : 21 mars 2015

Le premier tour des élections départementales aura lieu demain : ce n’est pas un scoop !

Et, bien entendu l’actualité cinématographique (pour ne pas parler d’industrie) fonctionne en parallèle :  Le film Selma (Sortie le 11 Mars) serait en-tête des entrées sur les écrans français ?!

Premier Paradoxe : Pas de trace de ce film sur les écrans Gapençais ?

Un  autre paradoxe concernant ce film qui n’est pas forcément spécifique à la France (Quoique ?!) est illustré par le billet d’Alain Rémond suivant :

Le film Selma, qui retrace la lutte victorieuse de Martin Luther King, en 1965, pour obtenir enfin le droit de vote pour tous les Noirs américains, est en tête des entrées sur les écrans français. On comprend pourquoi, tellement on est ému, bouleversé par le courage de tous ces marcheurs affrontant la police d’un État raciste, l’Alabama. En même temps, au risque de gâcher l’ambiance, je me pose une drôle de question. Cinquante ans exactement après la marche de Selma à Montgomery, la France, qui fait un triomphe à ce film, n’a toujours pas accordé le droit de vote aux étrangers non européens payant leurs impôts (asiatiques, africains ou maghrébins) pour les élections locales. Le simple fait de l’évoquer passe pour une « provocation », une « manœuvre ». Un sondage, effectué en décembre dernier, montre que les Français y sont majoritairement hostiles, ces mêmes Français qui applaudissent le discours de Martin Luther King saluant le droit de vote enfin accordé aux Afro-Américains. J’entends déjà les protestations : ça n’a rien à voir, vous mélangez tout! Disons que je n’ai rien dit.

(tiré du journal “La Croix” du 19 Mars 2015)

Share Button
Rechercher
Compteur de visite
Mes Statistiques
Calendrier
mars 2015
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031