web analytics

Archives quotidiennes : 11 avril 2015

Voici la définition donnée par wikipédia :

La conférence gesticulée est un style de spectacle se revendiquant de l’éducation populaire, à l’intersection entre le théâtre et la conférence, dont la propriété essentielle est de mêler le récit d’éléments vécus par les conférenciers ou conférencières (savoir chaud) et des éléments de théorie (savoir froid). La démarche vise à donner des clés de compréhension de la société et à développer l’esprit critique des spectateurs.

Ce style a été initié par Franck Lepage, dans le cadre de la SCOP le Pavé5, avec le spectacle intitulé Inculture(s) 1 – L’éducation populaire, monsieur, ils n’en ont pas voulu…6. De nombreuses conférences gesticulées ont vu le jour depuis, que ce soit au sein du réseau La grenaille, ou par des “gesticulants” autonomes7. Leurs thèmes sont très variés, dépendant du conférencier, et sont généralement suivies d’ateliers permettant de débattre de la question abordée8. Ces ateliers ont des formes originales, appelées « stages de « dé-formation continue », « ateliers de désintoxication à la langue de bois », ou encore « interventions dans l’espace public »9.

Lundi 13 avril au Royal à GAP vous pourrez retrouver Alexis Lecointe => Voici une vidéo d’une de ses conférences gesticulées :

Share Button

Lundi 13 Avril 2015

Soirée ciné/débat exceptionnelle à partir de 18h 30 au Royal
avec le nouveau film « Un revenu pour la vie » de Mickaël Le Sauce

Synopsis : « Alexis Lecointe, ex-ingénieur et conférencier gesticulant, et Frédéric Bosqué, entrepreneur humaniste, nous emmènent par le voyage et l’enquête à découvrir cette proposition de revenu de base : un revenu sans condition, individuel, de la naissance à la mort, cumulable, sans exigence de contrepartie,  inaliénable… Une nouvelle mesure économique pour libérer le travail du carcan de l’emploi, libérer la créativité, faire baisser la pression économique sur les individus, augmenter le pouvoir d ’agir et pas simplement le pouvoir d’achat… Mais c’est aussi un objet de réappropriation de la monnaie et de la création monétaire au service de l’intérêt général. Un objet de réflexion sur le temps libre, la notion de travail et de métier, pour construire une société respectueuse des humains et de la nature. Il y a du travail pour changer de civilisation ! »

Nous aurons également la chance d’accueillir François Plassard, ancien agronome, qui défend le revenu de citoyenneté plutôt que la prime à l’hectare, le temps choisi plutôt que le chômage, le développement local plutôt que la globalisation .

Ce n’ est pas une conférence : ensemble nous fabriquons des idées (20h00 à 21h30)

L’idée d’un revenu de base inconditionnel ou revenu d’existence, serait d’ assurer un revenu minimum à chaque individu de sa naissance à sa mort sans remettre en cause l’ exercice d’une activité salariée.
Avantages, obstacles, inconvénients et coût de cette utopie ? Ce sujet ne peut être séparé d’ un débat sur la redistribution des richesses.

Puis auberge espagnole pour celles et ceux qui souhaitent prolonger la soirée : chacun amène un plat sucré ou salé (assiettes et couverts recommandés !). Nous prévoyons boisson et verres. (21 h 15 ­ 22h 00).

Pour celles et ceux qui désirent connaître les thèmes qui seront abordés prochainement ou qui veulent lire un compte-rendu succinct du 9 mars 2015 : « Quels obstacles pour les femmes aujourd’hui ? » Télécharger  le fichier PDF joint : Tract 13 avril V1

Share Button
Rechercher
Compteur de visite
Mes Statistiques
Calendrier
avril 2015
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930