web analytics

Archives quotidiennes : 16 mai 2015

Voici un article de La Tribune libre de Bleau de mardi 12 mai 2015 (selon des sources du média 05)

(publié sur notre site internet “manteyernaturellement.org” uniquement à titre informatif)

Le “nous” utilisé dans cet article n’engage donc que le(s) auteur(s)…

La station de Céüse est gérée par la communauté de communes Buëch-Dévoluy

 
On se demande bien quel avenir il peu y avoir pour la station de Ski de Gap Céüse face au réchauffement climatique et la concurrence des grands domaines. Céüse c’est LA falaise internationale par excellence, une des plus célèbres et une des plus fréquentées, mais de l’autre côté de la barre de rocher, il y a une petite station à l’avenir incertain. La reconversion en pôle multi-sport nous semble de plus en plus primordiale… Voici un extrait d’un article de nos confrères du Média05.

Après un sursis d’un an, le Sivu (syndicat intercommunal à vocation unique) de Gap-Céüse (qui avait été créé en 1951 pour gérer l’unique station de ski du Gapençais) a été officiellement dissous le 30 avril. Le préfet Pierre Besnard a signé un arrêté de dissolution le 20 avril dernier, en considérant que « la reconversion du site de Céüze en station quatre saisons est d’intérêt communautaire ». La station rejoint ainsi le giron de la communauté de communes Buëch-Dévoluy (CCBD).[…]

L’intégration de Céüse dans les compétences de la CCBD fait débat au sein du conseil communautaire. « Nous prendrons nécessairement la compétence de la gestion hivernale de la station », indiquait Jean-Marie Bernard son président en novembre dernier. « Ensuite, il faudra que nous ayons le débat sur le repositionnement de Céüse, et que nous déterminions si nous nous engageons dans ce chantier. Cela dépendra aussi du périmètre de l’intercommunalité, puisqu’il pourra évoluer en fonction de la réforme engagée par le gouvernement.»

La communauté de communes finance largement la station de Céüze. En décembre 2014 elle a voté une aide exceptionnelle de 100.000€ pour faire face à l’endettement du Sivu et, le 13 avril dernier, elle a accordé -provisoirement- une caution de 54 000€ pour l’emprunt contracté  de financement des travaux engagés en 2014 sur le « Mur des Marseillais » (224.000€) et l’acquisition d’une dameuse (36.000€).

Source texte et image : Lemédia05

Article du Dauphiné

sivu

Share Button
Rechercher
Compteur de visite
Mes Statistiques
Calendrier
mai 2015
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031