web analytics

Citoyenneté

La citoyenneté, la démocratie, des exercices pas si évidents que ça !

Le Site internet du mouvement des Colibris : http://www.colibris-lemouvement.org

propose  de suivre gratuitement une formation intitulée “Construire une Oasis”

au travers d’un MOOC* (Massive Open Online Course)

*Un MOOC : est une formation gratuite, en ligne et ouverte à tous.

Pour s’inscrire à cette formation il suffit de remplir le formulaire sur le lien suivant :

http://lp.360learning.com/colibris-concevoir-une-oasis/

Voici un article extrait du site des Colibris qui explique ce qu’est une Oasis :

” Oasis, un nouveau mode de vie

Nous avons consacré ces trois dernières années à promouvoir et soutenir des projets citoyens tels que la création de monnaies complémentaires, d’écoles à pédagogie alternative, de jardins partagés et de circuits courts, de projets de développement d’énergies renouvelables et différentes formes de gouvernance… Nous avons terminé ce cycle de (R)évolutions par ce qui nous parait être un élément déterminant de la transition de la société, à savoir notre propre (R)évolution intérieure, celle qui conduit à soi… et aux autres.

Aujourd’hui nous devons continuer à questionner nos modes de vie. La modernité devait affranchir l’homme du poids de la communauté et lui offrir plus de liberté pour lui permettre de se réaliser. Les conséquences négatives de cet individualisme nous rappellent que l’être humain est avant tout un être de relation, et que le sentiment d’appartenance à une communauté est nécessaire à son épanouissement.

Mais qu’est ce qu’une communauté au 21ème siècle ? En quoi peut-elle nous aider à faire face aux défis environnementaux et sociaux ? Dans le cadre de la nouvelle campagne “Oasis”, Colibris propose de redécouvrir le “faire ensemble”, de repenser la notion de communauté, et de l’envisager non plus comme un frein à notre liberté individuelle mais bien comme une source de richesse.

Alors si, ensemble, nous imaginions de nouveaux lieux de vie et de ressources qui seraient, à leur échelle, la maquette de la société plus écologique et citoyenne que nous avons à construire ? Décidons aujourd’hui de faire ensemble et de mutualiser des espaces et des services, dans notre immeuble, notre rue, notre quartier, notre village, partout où cela sera possible !

Une oasis peut se trouver en milieu rural ou urbain et prendre des formes différentes : écohabitat partagé, écoquartier, écohameau, écovillage, commune en transition… Autant d’oasis qui se sont fondées, pour la plupart, autour de cinq axes essentiels à l’émergence d’une société plus écologique et citoyenne : mutualisation d’espaces et de services ; gouvernance collective ; sobriété énergétique ; recours à l’agriculture locale et potagers biologiques ; transmission et partage des savoirs.

Plus de 100 lieux de ce type existent déjà en France. Colibris vise à développer la création de 100 oasis supplémentaires d’ici dix ans en accompagnant citoyens et élus !”

 

 

Share Button

Ce soir Mercredi 16 Décembre 2015  : Covoiturage (à partir du conservatoire de Musique de GAP)

Départ 20h pour la séance de 21h au cinéma Le ROC (A Embrun) pour visionner le film “Demain”

Et si montrer des solutions, raconter une histoire qui fait du bien, était la meilleure façon de résoudre les crises écologiques, économiques et sociales, que traversent nos pays ? Suite à la publication d’une étude qui annonce la possible disparition d’une partie de l’humanité d’ici 2100, Cyril Dion et Mélanie Laurent sont partis avec une équipe de quatre personnes enquêter dans dix pays pour comprendre ce qui pourrait provoquer cette catastrophe et surtout comment l’éviter. Durant leur voyage, ils ont rencontré les pionniers qui réinventent l’agriculture, l’énergie, l’économie, la démocratie et l’éducation. En mettant bout à bout ces initiatives positives et concrètes qui fonctionnent déjà, ils commencent à voir émerger ce que pourrait être le monde de demain…

Toutes les séances près de chez vous
www.demain-lefilm.com

Demain

Tous publics ‧ Documentaire ‧ 1 h et 58 min
Share Button

Dans l’article suivant : https://www.evolute.fr/connaissance-soi/pas-peur?utm_source=wysija&utm_medium=email&utm_campaign=Articles

Renaud PERRONNET évoque les 2 sortes de peurs succeptibles de nous assaillir (dont la peur du terrorisme)…

Il aborde également les questions suivantes :

  • Comment éviter de succomber à nos démons intérieurs ?
  • Comment travailler sur nos peurs ?

 

Voici un extrait vidéo tiré de cet article …
Il serait sûrement bénéfique à la plupart d’entre nous d’accueillir ce genre d’humour avec la même autodérision que nos amis québécois…



Humour : la menace terroriste statistiquement… par actarus-casper

Share Button

Energie Libre et Technologies

Voici la préface du livre “Energie Libre et Technologies” de la journaliste Jane MANNING rédigée par Dr Brian O’Leary, lui même Physicien et ancien astronaute.

Vous pouvez  télécharger ce livre ici : http://www.arsitra.org/yacs/files/article/1279/Energie-Libre-et-Technologies.pdf

energie_libre
“Ceci pourrait être un des livres les plus importants que vous ayez jamais lus. Il décrit l’évolution rapide des progrès faits pour rendre utilisable une source d’énergie, dont beaucoup d’entre nous pensent qu’elle va radicalement changer la face du monde. Il s’agit de l’énergie du point zéro, issue des fluctuations quantiques dans le vide de l’espace. Beaucoup de gens l’appellent « énergie de l’espace » ou énergie libre.
Certains d’entre nous pensent qu’une révolution se prépare, parce que l’énergie libre qui nous entoure est un immense réservoir d’énergie propre et décentralisée ; ce qui fera que les sources d’énergie actuellement utilisées seront considérées comme des cauchemars préhistoriques qui encombraient nos paysages de déchets et polluaient notre air. Cette  évolution pourrait sonner l’heure de la naissance d’un nouveau paradigme dans la science et la technologie, à côté duquel les révolutions coperniciennes et industrielles paraîtront anodines. Ce sera un bouleversement sans précédent d’investir les deux billions $ qui, jusque-là, étaient investis dans des systèmes d’énergie obsolètes, dans d’autres systèmes respectueux de l’environnement, qui ne seront même pas onéreux. Continuer la lecture

Share Button

Au lendemain de ce premier tour des élections régionales,

Si l’on prenait le temps de nous poser un moment

https://www.evolute.fr/connaissance-soi/lecon-feuilles?utm_source=wysija&utm_medium=email&utm_campaign=Reflexion+de+la+semaine

Une fois que nous serons bien protégés (dans notre quotidien, nos maisons, nos coutumes etc…) du reste du monde :

Qu’allons nous mettre en place dans notre région, si la culture se réduit en relations univoques ?

Un monde où le partage des connaissances pourrait un jour disparaître ?

Où  la sécurité et notre “petit confort” dirigeraient notre quotidien…

Croyons-nous sincèrement que les politiciens pour qui la majorité a voté hier vont changer quelque-chose à tout ça ?

Alors continuons à polliniser nos connaissances


 


Ou avec plus d’humour une émission de France inter

Share Button

Vous connaissez sûrement dans votre entourage un artisan, un commerçant … ayant eu des soucis avec le RSI ou l’URSAFF ?

L’association SNE (Sauvons Nos Entreprises) est une association créée par des indépendants, commerçants, artisans et libéraux (anciens ou actifs).

Elle est apolitique, ne dépend d’aucun syndicat et a pour vocation d’aider, de soutenir et d’écouter au mieux les travailleurs indépendants, les artisans et commerçants qui se sentent de plus en plus souvent pris au piège en devant faire face à toutes les inepties des pouvoirs publics et institutions en place.

Vous avez peut-être vu ou entendu parler de ce reportage de “Zone Interdite”, une émission de M6, sur les coulisses du RSI. Il a d’ailleurs été ensuite retiré du site de M6 par les pouvoirs publics…
Voici un lien pour le regarder tout de même

RSI - M6 Zone Interdite 15 dec 2014 - YouTube.mp4

ou sur

https://uk.proxfree.com/permalink.php?url=s54aaHA%2FaGsaD5vHs0QZLcUclS%2FcUxrnNZwEMCiA0I8tuAr08C2E4BEOivaTOa7K%2BWjo1JLKJCi%2BnVoZ8K3cmQ%3D%3D&bit=1

Ce reportage a été réalisé en lien avec SNE, sachant que M6 a accompli un travail remarquable, même s’ils n’ont pas tout dit.
Les autres médias ne parlent pas de ces affaires, ou très peu, voici une explication http://www.sauvonsnosentreprises.fr/actualite-431-dans-les-coulisses-de-zone-interdite.html
Pour comprendre une origine de tous ces problèmes du RSI, informatiques et autres : http://www.sauvonsnosentreprises.fr/actualite-104-notre-rapport-concernant-les-dysfonctionnements-du-rsi.html#
Le 9 mars dernier, il y a eu une manifestation contre les dysfonctionnements du RSI, qui a réuni 20 000 personnes à Paris. A la suite de cela, le gouvernement a confié à deux députés une “mission d’évaluation de l’efficacité et de la qualité du régime social des indépendants dans sa relation avec ses assurés et bénéficiaires”.
Un rapport d’étape a été rendu début juin. Nous l’avons lu, mais n’avons retenu que 2 points concrets : les appels seront reçus directement par les salariés du RSI à partir du mois de septembre, et non par des sous-traitants qui ne savent jamais rien comme c’est le cas actuellement. C’est plutôt une bonne nouvelle.
Mais on a cru comprendre (la formulation est très ambigüe) qu’ils voulaient mettre 11 jours de carence en cas d’arrêt maladie, à la place de 7 actuellement. On ne comprend pas pourquoi, sachant que les salariés du privé en ont 3, et les fonctionnaires zéro !
Malgré les différentes actions menées, les courriers et autres protestations, les travailleurs indépendants ne sont pas écoutés. Ils n’ont pas pour habitude de manifester, de se faire entendre, et pour cause, ils travaillent afin de faire rentrer des sous et ne peuvent pas souvent se permettre de perdre une journée.
Mais il est prévu une grande manifestation à Paris, le lundi 21 septembre prochain. L’objectif est de réunir au minimum 100 000 personnes. Etant donné que nous sommes 6,5 millions de travailleurs indépendants, ce devrait être possible.
Nous vous conseillons de regarder le site de SNE http://www.sauvonsnosentreprises.fr. Toutes les actions sont détaillées, il y a également un grand nombre de témoignages de personnes subissant les dysfonctionnements du RSI, c’est vraiment affligeant.
Ils ont également une page avec des propositions pour améliorer le système. Par exemple, transformer le RSI en banque d’entreprise : entre 2006 et 2013, le RSI a placé (en achat immobilier, bourse…) 13 milliards d’euros, sortis des cotisations sociales. L’idée est de mettre cet argent à disposition des indépendants dans le besoin, sous forme de prêt à faible taux.
Vous pouvez retrouver toutes les propositions sur la page suivante : http://www.sauvonsnosentreprises.fr/392+nos-propositions.html
Les infos pratiques pour la manifestation seront disponibles le 10 juillet. Il est envisagé de se réunir avec les agriculteurs, qui connaissent également des problèmes avec leur régime, la MSA.
Share Button

Vous aimez les cookies ? Et avec notre ingrédient spécial ?

AVSF est allé à la rencontre des passants pour leur offrir des cookies pas comme les autres. Une façon nouvelle et originale pour nous de sensibiliser le public autour de notre pétition. Opération réussie ! Découvrez les réactions en image et partagez notre vidéo !

Avec ou sans pesticides


Témoignage

Valentin

BEAUVAL

Paysan retraité

France

Dans les années 80, j’ai utilisé l’atrazine, un pesticide cancérigène interdit aujourd’hui en Europe, sans avoir conscience de polluer mes terres et celles de mes voisins. Aujourd’hui, la pollution est tellement forte que l’eau des puits des bassins de Layon et de l’Aubance (dans l’Ouest de la France) est impropre à la consommation. Nous sommes obligés de faire venir de l’eau distante de plusieurs dizaines de kilomètres de chez nous. C’est pourquoi je suis passé à une agriculture durable.

 

Avec 500 morts / jour à cause des pesticides, vous avez vraiment envie de pesticides dans votre assiette ?
Dites STOP aux pesticides les + dangereux dans le monde !

Signez la pétition http://www.petition-pesticides.org #PetitionPesticides

Share Button

Voici la définition donnée par wikipédia :

La conférence gesticulée est un style de spectacle se revendiquant de l’éducation populaire, à l’intersection entre le théâtre et la conférence, dont la propriété essentielle est de mêler le récit d’éléments vécus par les conférenciers ou conférencières (savoir chaud) et des éléments de théorie (savoir froid). La démarche vise à donner des clés de compréhension de la société et à développer l’esprit critique des spectateurs.

Ce style a été initié par Franck Lepage, dans le cadre de la SCOP le Pavé5, avec le spectacle intitulé Inculture(s) 1 – L’éducation populaire, monsieur, ils n’en ont pas voulu…6. De nombreuses conférences gesticulées ont vu le jour depuis, que ce soit au sein du réseau La grenaille, ou par des “gesticulants” autonomes7. Leurs thèmes sont très variés, dépendant du conférencier, et sont généralement suivies d’ateliers permettant de débattre de la question abordée8. Ces ateliers ont des formes originales, appelées « stages de « dé-formation continue », « ateliers de désintoxication à la langue de bois », ou encore « interventions dans l’espace public »9.

Lundi 13 avril au Royal à GAP vous pourrez retrouver Alexis Lecointe => Voici une vidéo d’une de ses conférences gesticulées :

Share Button

Lundi 13 Avril 2015

Soirée ciné/débat exceptionnelle à partir de 18h 30 au Royal
avec le nouveau film « Un revenu pour la vie » de Mickaël Le Sauce

Synopsis : « Alexis Lecointe, ex-ingénieur et conférencier gesticulant, et Frédéric Bosqué, entrepreneur humaniste, nous emmènent par le voyage et l’enquête à découvrir cette proposition de revenu de base : un revenu sans condition, individuel, de la naissance à la mort, cumulable, sans exigence de contrepartie,  inaliénable… Une nouvelle mesure économique pour libérer le travail du carcan de l’emploi, libérer la créativité, faire baisser la pression économique sur les individus, augmenter le pouvoir d ’agir et pas simplement le pouvoir d’achat… Mais c’est aussi un objet de réappropriation de la monnaie et de la création monétaire au service de l’intérêt général. Un objet de réflexion sur le temps libre, la notion de travail et de métier, pour construire une société respectueuse des humains et de la nature. Il y a du travail pour changer de civilisation ! »

Nous aurons également la chance d’accueillir François Plassard, ancien agronome, qui défend le revenu de citoyenneté plutôt que la prime à l’hectare, le temps choisi plutôt que le chômage, le développement local plutôt que la globalisation .

Ce n’ est pas une conférence : ensemble nous fabriquons des idées (20h00 à 21h30)

L’idée d’un revenu de base inconditionnel ou revenu d’existence, serait d’ assurer un revenu minimum à chaque individu de sa naissance à sa mort sans remettre en cause l’ exercice d’une activité salariée.
Avantages, obstacles, inconvénients et coût de cette utopie ? Ce sujet ne peut être séparé d’ un débat sur la redistribution des richesses.

Puis auberge espagnole pour celles et ceux qui souhaitent prolonger la soirée : chacun amène un plat sucré ou salé (assiettes et couverts recommandés !). Nous prévoyons boisson et verres. (21 h 15 ­ 22h 00).

Pour celles et ceux qui désirent connaître les thèmes qui seront abordés prochainement ou qui veulent lire un compte-rendu succinct du 9 mars 2015 : « Quels obstacles pour les femmes aujourd’hui ? » Télécharger  le fichier PDF joint : Tract 13 avril V1

Share Button

Le premier tour des élections départementales aura lieu demain : ce n’est pas un scoop !

Et, bien entendu l’actualité cinématographique (pour ne pas parler d’industrie) fonctionne en parallèle :  Le film Selma (Sortie le 11 Mars) serait en-tête des entrées sur les écrans français ?!

Premier Paradoxe : Pas de trace de ce film sur les écrans Gapençais ?

Un  autre paradoxe concernant ce film qui n’est pas forcément spécifique à la France (Quoique ?!) est illustré par le billet d’Alain Rémond suivant :

Le film Selma, qui retrace la lutte victorieuse de Martin Luther King, en 1965, pour obtenir enfin le droit de vote pour tous les Noirs américains, est en tête des entrées sur les écrans français. On comprend pourquoi, tellement on est ému, bouleversé par le courage de tous ces marcheurs affrontant la police d’un État raciste, l’Alabama. En même temps, au risque de gâcher l’ambiance, je me pose une drôle de question. Cinquante ans exactement après la marche de Selma à Montgomery, la France, qui fait un triomphe à ce film, n’a toujours pas accordé le droit de vote aux étrangers non européens payant leurs impôts (asiatiques, africains ou maghrébins) pour les élections locales. Le simple fait de l’évoquer passe pour une « provocation », une « manœuvre ». Un sondage, effectué en décembre dernier, montre que les Français y sont majoritairement hostiles, ces mêmes Français qui applaudissent le discours de Martin Luther King saluant le droit de vote enfin accordé aux Afro-Américains. J’entends déjà les protestations : ça n’a rien à voir, vous mélangez tout! Disons que je n’ai rien dit.

(tiré du journal “La Croix” du 19 Mars 2015)

Share Button
Rechercher
Compteur de visite
Mes Statistiques
Calendrier
avril 2019
L M M J V S D
« Mar    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930