web analytics

Economie

Energie Libre et Technologies

Voici la préface du livre “Energie Libre et Technologies” de la journaliste Jane MANNING rédigée par Dr Brian O’Leary, lui même Physicien et ancien astronaute.

Vous pouvez  télécharger ce livre ici : http://www.arsitra.org/yacs/files/article/1279/Energie-Libre-et-Technologies.pdf

energie_libre
“Ceci pourrait être un des livres les plus importants que vous ayez jamais lus. Il décrit l’évolution rapide des progrès faits pour rendre utilisable une source d’énergie, dont beaucoup d’entre nous pensent qu’elle va radicalement changer la face du monde. Il s’agit de l’énergie du point zéro, issue des fluctuations quantiques dans le vide de l’espace. Beaucoup de gens l’appellent « énergie de l’espace » ou énergie libre.
Certains d’entre nous pensent qu’une révolution se prépare, parce que l’énergie libre qui nous entoure est un immense réservoir d’énergie propre et décentralisée ; ce qui fera que les sources d’énergie actuellement utilisées seront considérées comme des cauchemars préhistoriques qui encombraient nos paysages de déchets et polluaient notre air. Cette  évolution pourrait sonner l’heure de la naissance d’un nouveau paradigme dans la science et la technologie, à côté duquel les révolutions coperniciennes et industrielles paraîtront anodines. Ce sera un bouleversement sans précédent d’investir les deux billions $ qui, jusque-là, étaient investis dans des systèmes d’énergie obsolètes, dans d’autres systèmes respectueux de l’environnement, qui ne seront même pas onéreux. Continuer la lecture

Share Button

Vous connaissez sûrement dans votre entourage un artisan, un commerçant … ayant eu des soucis avec le RSI ou l’URSAFF ?

L’association SNE (Sauvons Nos Entreprises) est une association créée par des indépendants, commerçants, artisans et libéraux (anciens ou actifs).

Elle est apolitique, ne dépend d’aucun syndicat et a pour vocation d’aider, de soutenir et d’écouter au mieux les travailleurs indépendants, les artisans et commerçants qui se sentent de plus en plus souvent pris au piège en devant faire face à toutes les inepties des pouvoirs publics et institutions en place.

Vous avez peut-être vu ou entendu parler de ce reportage de “Zone Interdite”, une émission de M6, sur les coulisses du RSI. Il a d’ailleurs été ensuite retiré du site de M6 par les pouvoirs publics…
Voici un lien pour le regarder tout de même

RSI - M6 Zone Interdite 15 dec 2014 - YouTube.mp4

ou sur

https://uk.proxfree.com/permalink.php?url=s54aaHA%2FaGsaD5vHs0QZLcUclS%2FcUxrnNZwEMCiA0I8tuAr08C2E4BEOivaTOa7K%2BWjo1JLKJCi%2BnVoZ8K3cmQ%3D%3D&bit=1

Ce reportage a été réalisé en lien avec SNE, sachant que M6 a accompli un travail remarquable, même s’ils n’ont pas tout dit.
Les autres médias ne parlent pas de ces affaires, ou très peu, voici une explication http://www.sauvonsnosentreprises.fr/actualite-431-dans-les-coulisses-de-zone-interdite.html
Pour comprendre une origine de tous ces problèmes du RSI, informatiques et autres : http://www.sauvonsnosentreprises.fr/actualite-104-notre-rapport-concernant-les-dysfonctionnements-du-rsi.html#
Le 9 mars dernier, il y a eu une manifestation contre les dysfonctionnements du RSI, qui a réuni 20 000 personnes à Paris. A la suite de cela, le gouvernement a confié à deux députés une “mission d’évaluation de l’efficacité et de la qualité du régime social des indépendants dans sa relation avec ses assurés et bénéficiaires”.
Un rapport d’étape a été rendu début juin. Nous l’avons lu, mais n’avons retenu que 2 points concrets : les appels seront reçus directement par les salariés du RSI à partir du mois de septembre, et non par des sous-traitants qui ne savent jamais rien comme c’est le cas actuellement. C’est plutôt une bonne nouvelle.
Mais on a cru comprendre (la formulation est très ambigüe) qu’ils voulaient mettre 11 jours de carence en cas d’arrêt maladie, à la place de 7 actuellement. On ne comprend pas pourquoi, sachant que les salariés du privé en ont 3, et les fonctionnaires zéro !
Malgré les différentes actions menées, les courriers et autres protestations, les travailleurs indépendants ne sont pas écoutés. Ils n’ont pas pour habitude de manifester, de se faire entendre, et pour cause, ils travaillent afin de faire rentrer des sous et ne peuvent pas souvent se permettre de perdre une journée.
Mais il est prévu une grande manifestation à Paris, le lundi 21 septembre prochain. L’objectif est de réunir au minimum 100 000 personnes. Etant donné que nous sommes 6,5 millions de travailleurs indépendants, ce devrait être possible.
Nous vous conseillons de regarder le site de SNE http://www.sauvonsnosentreprises.fr. Toutes les actions sont détaillées, il y a également un grand nombre de témoignages de personnes subissant les dysfonctionnements du RSI, c’est vraiment affligeant.
Ils ont également une page avec des propositions pour améliorer le système. Par exemple, transformer le RSI en banque d’entreprise : entre 2006 et 2013, le RSI a placé (en achat immobilier, bourse…) 13 milliards d’euros, sortis des cotisations sociales. L’idée est de mettre cet argent à disposition des indépendants dans le besoin, sous forme de prêt à faible taux.
Vous pouvez retrouver toutes les propositions sur la page suivante : http://www.sauvonsnosentreprises.fr/392+nos-propositions.html
Les infos pratiques pour la manifestation seront disponibles le 10 juillet. Il est envisagé de se réunir avec les agriculteurs, qui connaissent également des problèmes avec leur régime, la MSA.
Share Button

Voici un article de La Tribune libre de Bleau de mardi 12 mai 2015 (selon des sources du média 05)

(publié sur notre site internet “manteyernaturellement.org” uniquement à titre informatif)

Le “nous” utilisé dans cet article n’engage donc que le(s) auteur(s)…

La station de Céüse est gérée par la communauté de communes Buëch-Dévoluy

 
On se demande bien quel avenir il peu y avoir pour la station de Ski de Gap Céüse face au réchauffement climatique et la concurrence des grands domaines. Céüse c’est LA falaise internationale par excellence, une des plus célèbres et une des plus fréquentées, mais de l’autre côté de la barre de rocher, il y a une petite station à l’avenir incertain. La reconversion en pôle multi-sport nous semble de plus en plus primordiale… Voici un extrait d’un article de nos confrères du Média05.

Après un sursis d’un an, le Sivu (syndicat intercommunal à vocation unique) de Gap-Céüse (qui avait été créé en 1951 pour gérer l’unique station de ski du Gapençais) a été officiellement dissous le 30 avril. Le préfet Pierre Besnard a signé un arrêté de dissolution le 20 avril dernier, en considérant que « la reconversion du site de Céüze en station quatre saisons est d’intérêt communautaire ». La station rejoint ainsi le giron de la communauté de communes Buëch-Dévoluy (CCBD).[…]

L’intégration de Céüse dans les compétences de la CCBD fait débat au sein du conseil communautaire. « Nous prendrons nécessairement la compétence de la gestion hivernale de la station », indiquait Jean-Marie Bernard son président en novembre dernier. « Ensuite, il faudra que nous ayons le débat sur le repositionnement de Céüse, et que nous déterminions si nous nous engageons dans ce chantier. Cela dépendra aussi du périmètre de l’intercommunalité, puisqu’il pourra évoluer en fonction de la réforme engagée par le gouvernement.»

La communauté de communes finance largement la station de Céüze. En décembre 2014 elle a voté une aide exceptionnelle de 100.000€ pour faire face à l’endettement du Sivu et, le 13 avril dernier, elle a accordé -provisoirement- une caution de 54 000€ pour l’emprunt contracté  de financement des travaux engagés en 2014 sur le « Mur des Marseillais » (224.000€) et l’acquisition d’une dameuse (36.000€).

Source texte et image : Lemédia05

Article du Dauphiné

sivu

Share Button

Lundi 13 Avril 2015

Soirée ciné/débat exceptionnelle à partir de 18h 30 au Royal
avec le nouveau film « Un revenu pour la vie » de Mickaël Le Sauce

Synopsis : « Alexis Lecointe, ex-ingénieur et conférencier gesticulant, et Frédéric Bosqué, entrepreneur humaniste, nous emmènent par le voyage et l’enquête à découvrir cette proposition de revenu de base : un revenu sans condition, individuel, de la naissance à la mort, cumulable, sans exigence de contrepartie,  inaliénable… Une nouvelle mesure économique pour libérer le travail du carcan de l’emploi, libérer la créativité, faire baisser la pression économique sur les individus, augmenter le pouvoir d ’agir et pas simplement le pouvoir d’achat… Mais c’est aussi un objet de réappropriation de la monnaie et de la création monétaire au service de l’intérêt général. Un objet de réflexion sur le temps libre, la notion de travail et de métier, pour construire une société respectueuse des humains et de la nature. Il y a du travail pour changer de civilisation ! »

Nous aurons également la chance d’accueillir François Plassard, ancien agronome, qui défend le revenu de citoyenneté plutôt que la prime à l’hectare, le temps choisi plutôt que le chômage, le développement local plutôt que la globalisation .

Ce n’ est pas une conférence : ensemble nous fabriquons des idées (20h00 à 21h30)

L’idée d’un revenu de base inconditionnel ou revenu d’existence, serait d’ assurer un revenu minimum à chaque individu de sa naissance à sa mort sans remettre en cause l’ exercice d’une activité salariée.
Avantages, obstacles, inconvénients et coût de cette utopie ? Ce sujet ne peut être séparé d’ un débat sur la redistribution des richesses.

Puis auberge espagnole pour celles et ceux qui souhaitent prolonger la soirée : chacun amène un plat sucré ou salé (assiettes et couverts recommandés !). Nous prévoyons boisson et verres. (21 h 15 ­ 22h 00).

Pour celles et ceux qui désirent connaître les thèmes qui seront abordés prochainement ou qui veulent lire un compte-rendu succinct du 9 mars 2015 : « Quels obstacles pour les femmes aujourd’hui ? » Télécharger  le fichier PDF joint : Tract 13 avril V1

Share Button

Chef économiste à l’Agence française de développement, Gaël Giraud a également participé aux travaux du comité des experts pour le débat sur la transition énergétique. Invité d’Objections, il considère que le projet de Ségolène Royal, qui revient devant l’Assemblée, «a le mérite d’exister» mais que le débat ne fait que commencer.

Il présente les tenants et les aboutissants de la transition écologique et démontre en particulier la nécessité d’un changement de paradigme rapide…


Gaël Giraud: «La transition énergétique est un… par Mediapart

Pour illustrer son discours Gaël GIRAUD utilise la métaphore du football. (21ème minute de cette vidéo)
Extrait :

L’illusion de l’économie néo-classique serait que les joueurs de foot n’auraient pas besoin d’arbitre

Si vous souhaitez approfondir cette réflexion sur la transition écologique :

Gaël Giraud – La transition écologique, un… par les_ernest

Share Button
Rechercher
Compteur de visite
Mes Statistiques
Calendrier
décembre 2017
L M M J V S D
« Fév    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031